Battlefield 3

En 2014, le sergent Henry Blackburn, de l’escouade Misfit 1-3, est envoyé par le capitaine Quinton Cole avec ses équipiers David Montes, Steve Campo, Christian Matkovic et Jack Chaffin dans une mission pour localiser et ramener une escouade de soldats américains, l’escouade Viper, qui était en patrouille. Au cours de la mission, des secousses sismiques se font sentir. Chaffin est blessé par un sniper du PLR. Quelques minutes plus tard, alors qu’une attaque du PLR a lieu, un séisme frappe la ville. C’est à moitié enseveli sous les décombres que Blackburn aperçoit pour la première fois le chef du PLR, Solomon. Après une extraction, Blackburn et son escouade sont ensuite envoyés à Téhéran trois mois plus tard pour appréhender le leader du PLR : Faruk AL-Bashir. Pendant leurs recherches, l’escouade de Blackburn apprend que le PLR a acquis des têtes nucléaires russes, et que deux des trois têtes sont manquantes. Dépassé par les événements, Blackburn demande du soutien. C’est un convoi de M1 Abrams mené par le Sergent Jonathan Miller qui est déployé pour extraire l’escouade de Blackburn. Pendant l’extraction de l’escouade par hélicoptère, Miller est capturé, puis filmé et exécuté par Solomon.

Plus tard, Blackburn et son escouade tentent de capturer Al-Bashir et constatent que Solomon l’a trahi. Avant de mourir, Al-Bashir révèle le plan de faire exploser les têtes nucléaires. Peu après, l’équipe de Blackburn croise et poursuit un vendeur d’armes du nom de Kaffarov qui travaillait avec Solomon. Durant la poursuite, ils rencontrent des forces armées russes tentant aussi de capturer Kaffarov. Les forces russes s’en prennent à l’équipe de Blackburn et tuent Matkovic et Campo. Le commandant des troupes russes, Dimitri “Dima” Mayakovsky, interroge Kaffarov et révèle le plan de Solomon à Blackburn. Cole, le commandant, arrive et tente d’arrêter Mayakovsky. Blackburn tue alors Cole pour laisser Dima s’échapper. À cause de cela, il est capturé et interrogé par des agents de la CIA auxquels il explique toute l’histoire par le biais de flashbacks. Pendant ce temps, Dima tente de stopper l’attaque sur Paris mais échoue et est emporté dans l’explosion avec son équipe (il survit à l’explosion mais a été gravement exposé à la radioactivité). Les agents de la CIA ne croient pas l’histoire de Blackburn car Solomon est un informateur de la CIA et ne pourrait donc pas être lié à des opérations terroristes. Ils pensent que c’est la Russie qui est responsable de ces attaques.

Sans aucun autre choix, Blackburn et Montes, le seul survivant de son équipe, s’échappent afin de stopper l’attaque sur New York. Blackburn parvient à tuer Solomon et récupérer la tête nucléaire juste à temps. Malheureusement, Montes mourra dans l’opération, tué par Solomon d’une balle de .44 Magnum dans la tête.